911 ST 1970

911 ST 1970 

Dans les années 1960, Porsche concentrait encore l’essentiel de ses efforts en course dans le développement des 906, 910, 907, 908 et 917. Il aura fallu attendre la toute fin des années 1960 pour voir apparaître les premières 911 conçus spécifiquement pour la course. Auparavant, la préparation et le développement des 911 pour le course étaient laissés aux clients et équipes de course privées. En 1967, la 911 R fut construite à 20 exemplaires et la 2,7 RS « lightweight » à plus de 230 unités en 1973.

La 911 ST carrosserie étroite (narrow body, lightweight) est une des 911 les plus rares avec moins de 10 unités produites. Initialement, les premières 911 ST étaient dotées de moteurs de 2,2L et les modèles suivants ont été successivement équipés de moteurs de 2,3L, 2,4L et de 2,5L.

Fabriqué en avril 1970 à partir d’un des 43 châssis allégé construit pour la compétition. Une trentaine de 911 ST furent utilisées comme base pour le circuit et le rallye. Entre 6 et 10 furent destinés à un usage routier et pour fins d’homologation. Elles furent utilisées par certains pilotes d’usine, exécutifs, membres de la famille ou par de très bons clients.

Comme les 911 ST étaient destinées pour la compétition que ce soit en GT ou en rallye − entre 6 et 10 des 43 911 ST ont été produites avec une configuration pour usage routier − elles avaient été considérablement allégées. En effet, l’intérieur des 911 ST était plutôt minimaliste et dépourvue de plusieurs composantes (cendrier, coffre-à-gants, tapis de voute, panneaux de portes, etc.).

Les 911 ST connurent un certain succès en compétition au début des années 1970. Une 911 S 1970 dotée d’un moteur 2,2L fit bonne figure en rallye, y compris au Rallye de Monté Carlo. Une autre conduite par Alan Johnson et Elliott Forbes Robinson qualifia en première position dans le Groupe 4 GT au 24Hres du Mans en 1971. Des problèmes de moteur à la huitième heure de la course la forcèrent à l’abandon.

La voiture :

En ce qui a trait à cette 911 ST, elle fut produite en avril 1970. À l’origine de couleur argent, elle a été transformé au cours des années et a même eu un look de type 935 à un certain moment. Rivard Compétition a réalisé une restauration complète pour la remettre dans son état d’origine.

La 911 ST a fait l’objet d’un traitement en détail par Jurgen Barth, Karl Ludwigsen et Bruce Anderson dans leurs ouvrages respectifs.[1] Par ailleurs, une équipe du Magazine Excellence est venue faire un reportage sur notre 911 ST et l’article paraîtra prochainement.

 

[1] Voir Jurgen Barth (Réussite Porsche); Karl Ludwigsen (Excellence was expected) et Bruce Anderson, Performance Handbook.